Migrants à Saint-Denis-de-Cabanne : réunion publique sous haute tension

15 septembre 2016 à 6h00 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
Réunion publique houleuse mercredi soir à Saint-Denis-de-Cabanne pour évoquer le sujet sensible de l'accueil des migrants dans cette commune d'à peine 1.300 habitants. Plusieurs centaines de riverains avaient répondu à l'appel pour exprimer leur réprobation et les peurs aux représentants de l'Etat (le sous-préfet Christian Abrard et le directeur départemental de la cohésion sociale Didier Coutaud). Ces derniers ont dû essuyer les sifflets et les quolibets d'une foule hostile : le sous-préfet de Roanne a même été la cible d'un jet de pétard au moment de son départ sous escorte de gendarmerie.

Pour rappel, le centre de vacances EDF situé à Saint-Denis-de-Cabanne a été choisi par l'Etat en août pour accueillir 80 migrants afghans à partir de novembre prochain pour une durée de 5 mois.

Retour sur la réunion publique :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/282949584" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le bilan de la réunion publique par le maire de Saint-Denis-de-Cabanne René Valorge :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/282949786" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le sous-préfet Christian Abrard après la réunion publique :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/282949942" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]