Montebourg au chevet de Forgital

5 novembre 2013 à 10h24 par Sam Joubert

Arnaud Montebourg aura passé deux bonnes heures dans les locaux de Forgital au Chambon-Feugerolles, société touchée par un mouvement de grève après l'annonce de la suppression de plus de la moitié des effectifs sur le site du Chambon-Feugerolles... Plusieurs annonces ont été faites par le ministre du Redressement productif à l'issue d'une table ronde réunissant direction, syndicats et élus. D'abord, l'État pourrait entrer dans le capital de l'entreprise pour l’aider à surmonter cette période morose. Ensuite, la possibilité de sauvegarder 9 emplois sur les 90 qui doivent être supprimés a été évoquée. Enfin, la nomination d'un représentant de la préfecture de la Loire comme médiateur des négociations entre salariés et direction, a été décidée. Ecoutez la réaction d'Arnaud Montebourg à sa sortie de Forgital...




Propos recueillis par Timothée Maymon