#metoo : 5 ans de combat

5 octobre 2022 à 18h52 par Clara Giannitelli

#metoo
#metoo
Crédit: #metoo Pixabay

En octobre 2017, l’affaire Weinstein éclatait et le hashtag #metoo envahi les réseaux sociaux en commençant par Hollywood puis rapidement jusqu'au monde entier pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles. 

Le 5 octobre 2017, le New-York times publie une enquête sur les agissements d'Harvey Weinstein à l'encontre notamment de l’actrice Ashley Judd. Le 15 octobre 2017, l’actrice américaine Alyssa Milano tweete « Me Too » et en parlant des violences sexistes et sexuelles qu'elle a subi dans sa carrière. L’expression est devenue très vite virale, et des milliers de femmes utilisent #metoo pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles qu’elles ont subies. De nombreuses manifestations ont eu lieu pour dénoncer les agissements de certains hommes. Le #metoo a permis de revoir la notion de consentement et également sur les violences conjugales

Une lutte également française

Le gouvernement a saisi le mouvement pour faire adopter la loi Schiappa du 1er août 2018, créant une nouvelle contravention, « l’outrage sexiste ». Suivre une personne, la siffler ou lui tenir des propos sexistes dans la rue ou les transports sont passibles d’amendes de 90 à 750 euros.

Le 28 février 2020, l’actrice Adèle Haenel quitte la cérémonie des Césars lorsque Roman Polanski, est sacré meilleur réalisateur pour son film J’accuse

« La honte », envoie t-elle au cinéaste, accusé de viols par une dizaine de femmes.

En août 2021, une nouvelle loi a clarifié le harcèlement sexuel dans le code du travail. La France a aussi signé la Convention n° 190 de l’Organisation internationale du travail sur l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail


Titres diffusés