Pasqua "aimait faire des blagues", raconte Pascal Clément sur Activ

30 juin 2015 à 11h49 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L’ancien ministre l’Intérieur, Charles Pasqua, s'est éteint hier à l’âge de 88 ans, des suites d’un accident cardiaque. Les hommages sont beaucoup plus nombreux et intenses Le patron des "Républicains" Nicolas Sarkozy se dit attristé par la disparition de "l'un des plus grands serviteurs de la France". Le député de la Loire, Dino Cinieri salue « un résistant engagé, un gaulliste aux fortes convictions et un grand Ministre de l'Intérieur ». Pour le député-maire de Roanne, Yves Nicolin, le « menhir gaulliste est tombé ».

Le Front National rend aussi hommage à « grand patriote ». Ce sont les mots de Florian Philippot sur son compte Twitter.

Autre réaction en direct ce matin sur ACTIV, celle de Pascal Clément, ancien Garde des Sceaux et ancien président du Conseil Général de la Loire. Il décrit un homme gentil, qui aimait faire des blagues et dont "l'image publique ne correspondait pas à l'image donnée en privé"...

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/212610328" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Pascal Clément a fait partie du même gouvernement que Charles Pasqua entre 1993 et 1995, sous François Mitterrand. Alors qu'il était Président du Conseil Général de la Loire, il avait accueilli l'ancien Ministre de l'Intérieur à Saint-Etienne, en 2000, peu de temps avant le référendum sur le quinquennat.

Photo DR