Pédophilie : le diocèse de Saint-Etienne ouvre sa cellule d'accueil

3 octobre 2016 à 20h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les victimes d'abus sexuels au sein de l'Eglise peuvent désormais se tourner vers la cellule d'accueil du diocèse de Saint-Etienne, présentée ce lundi à la presse. Annoncé fin mai par le nouvel évêque Monseigneur Bataille, cette cellule se compose de quatre à cinq personnes : diacre, prêtre, laïc homme ou femme. L'initiative découle de la Confédération des Evêques de France après les nouveaux cas de pédophilie à Lyon.

Des suites judiciaires à prévoir


Les personnes qui feront la démarche de témoigner auront le choix de rencontrer tel ou tel interlocuteur. Les déclarations pourront conduire à une enquête ou à des suites judiciaires. Le parquet de Saint-Etienne ayant travaillé en amont avec les services du diocèse. "Nous ne sommes pas dans le secret professionnel", a précisé Monseigneur Bataille, "toutes les mesures seront prises si nécessaire". Positionner l'Eglise dans une démarche saine et éviter qu'il y ait d'autres victimes sont les objectifs affichés. Les diocèses de Montpellier, Rouen, Nanterre ou Toulouse, entre autres, ont également lancé récemment leur cellule.

"On n'a pas peur de la vérité"


"Depuis fin mai, quelques personnes nous ont écrit ; la plupart des faits étaient déjà connus"


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/285849901" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]