Pédophilie : quand Muriel Robin répond au Cardinal Barbarin

25 décembre 2016 à 21h58 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'archevêque de Lyon Philippe Barbarin s'est exprimé en ce jour de Noël dans les colonnes du Parisien. Une interview dans laquelle il est revenu notamment sur l'affaire du Père Preynat, cet ancien curé du Roannais accusé de pédophilie.

https://twitter.com/CardBarbarin/status/812916998812405760

"Si j'avais su..."


Dans cet entretien, l'archevêque de Lyon dit regretter de ne pas avoir rencontré de victimes "plus tôt", et de ne pas avoir perçu "la gravité des dégâts" commis par le père Preynat, soupçonné d’avoir violé et agressé sexuellement des dizaines de scouts dans les années 80 et 90. "Si j'avais été en relation directe plus tôt avec les victimes et que j'avais vu la gravité des dégâts, je me serais dit : il faut agir immédiatement", déclare le cardinal Barbarin.

La réponse cinglante de la Stéphanoise Muriel Robin


Une posture qui n'a pas manqué de faire réagir une personnalité que l'on attentait pas forcément. L'humoriste stéphanoise Muriel Robin a répondu sur sa page Facebook à Philippe Barbarin, avec une pointe d'ironie. "Prenez par exemple les enfants qui meurent de faim, écrit-elle : je ne sais pas vous, mais moi, comme je ne les vois pas, je ne saurais pas vraiment dire s'ils souffrent. C'est vrai que si j'étais " en relation directe " avec eux, je mesurerais certainement mieux la gravité de leur situation".  Et Muriel Robin de reprocher à l'homme d'Eglise d'avoir "insulté une deuxième fois" les victimes. "Sachez que je n'ai, de mon côté, pas besoin d'être "en relation directe" avec vous pour mesurer la gravité de vos propos et surtout m'interroger sur votre idée de la souffrance de l'autre. J'ai honte", a réagi l'humoriste.

ACTIV RADIO


ACTIV RADIO