Plus de 8.000 personnes "radicalisées" en France, entre 100 et 200 dans la Loire

3 février 2016 à 18h19 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le chiffre du jour : 8.250. C'est le nombre d'individus signalés pour "radicalisation" en France, selon Le Figaro. Le quotidien publie la carte des personnes suivies avec des statistiques, département par département. La région Auvergne-Rhône-Alpes est l'une des plus touchées, avec l'Ile-de-France et PACA.

Auvergne-Rhône-Alpes touchée par le phénomène


Le phénomène de "radicalisation" a doublé en un an et touche de plus en plus de femmes et d'adolescents, explique le journal. Aucune région n'est épargnée, mais certaines sont plus concernées que d'autres.

Dans la Loire, entre 100 et 200 signalements ont été recensés depuis avril 2014 (125 selon les chiffres de la Préfecture le 12 janvier dernier). Notre département est autant touché que l'Isère et les deux Savoie. Plus de 200 cas ont été signalés dans le Rhône. Entre 50 et 100 dans les départements de l'Ain, de Haute-Loire et du Puy-de-Dôme.

https://twitter.com/Le_Figaro/status/694781139249139712

Ces statistiques sont dévoilées alors que six personnes suspectées de vouloir aller faire le "djihad" en Syrie ont été arrêtées mardi matin autour de Lyon et autour de Saint-Etienne.