Pompier mis en examen dans l'Hérault : il provoquait des feux pour "l'adrénaline"

29 juillet 2022 à 11h13 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Dans l’Hérault, le pompier volontaire placé en garde à vue cette semaine a finalement reconnu être à l’origine de plusieurs départs d'incendies ces trois dernières années sur le département. Il a été mis en examen. 



Placé en détention provisoire


Ce sapeur-pompier pyromane, également adjoint de la commune, a expliqué aux enquêteurs avoir provoqué ces feux pour "l’adrénaline" et un "besoin de reconnaissance sociale". Il a reconnu avoir déclenché plusieurs incendie à Saint-Jean-de-la-Blaquière.


Le procureur de la République de Montpellier souligne que le sapeur-pompier a allumé ces incendies avec un briquet.


Dans le détails, il a reconnu les incendies du 22 mai 2022 à Saint-Privat, du 21 juillet sur un chemin de terre près de Saint-Jean-de-la-Blaquière. L'homme a aussi reconnu être à l'origine de 4 départs de feu dans la nuit du 26 au 27 juillet une nouvelle fois à Saint-Jean-de-la-Blaquière.


Il est mis en examen, il a été placé en détention provisoire ce jeudi.