Précarité étudiante : la métropole de Saint-Etienne débloque 1 000 titres de transports STAS

Image illustration Pixabay étudiant

La crise sanitaire ne fait qu’accentuer la précarité étudiante.  

Les épiceries solidaires à Saint-Etienne et Roanne resteront ouvertes pendant les vacances de Noël. Un étudiant par campus sera mobilisé pendant toute cette période « pour être le relai des étudiants isolés » explique l’Université Jean Monnet.

Cartes 10 voyages 

La métropole de Saint-Etienne vient également de débloquer l’achat immédiat de 1000 titres de transports, à savoir des carnets 10 voyages, valables sur le réseau Stas. Ces cartes seront remises par l’université directement aux étudiants, identifiés parmi les plus démunis.

Gaël Perdriau le président de la métropole stéphanoise et maire de Saint-Etienne, réunira dès janvier l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur, dont le CROUS, afin  de lutter contre la précarité étudiante : « l’objectif sera d’élaborer des solutions pérennes permettant d’apporter des perspectives d’amélioration à ces situations de précarité pour les étudiants de plus en plus préoccupantes et que la crise sanitaire actuelle n’a fait que renforcer » explique la ville de Saint-Etienne.

« La ville de Saint-Etienne reste par ailleurs en contact permanent avec la banque alimentaire et l’épicerie solidaire Agoraé de la Fédération des Associations de Saint-Etienne Etudiantes qui distribue des colis de produits alimentaires, d’hygiènes et d’entretien aux étudiants stéphanois, afin d’éviter tout risque qui pourrait voir le jour de pénuries de produits de première nécessité. La vigilance sera encore plus de rigueur en cette période de fêtes de fin d’année et de crise sanitaire« .

Image illustration Pixabay étudiant

Journaliste
Infos après-midi