Présidentielle : une militante évacuée de la conférence de presse de Marine Le Pen

13 avril 2022 à 20h35 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

La candidate du Rassemblement National abordait notamment sa vision en matière de politique étrangère. 


Elle a brandi une pancarte évoquant les relations entre Marine le Pen et Vladimir Poutine, une militante expulsée de la conférence de presse de la candidate du RN. Elle présentait sa vision de la politique étrangère.


La militante appartiendrait au "collectif Ibiza". Un tract a également été communiqué aux journalistes présents.





Les militants ont été évacués. Marine Le Pen a elle réagi dans la foulée "On peut très bien exprimer des positions opposées sans essayer d'empêcher l'expression démocratique des projets des uns et des autres".

Pas de sortie de l'accord sur le climat de Paris 


La candidate du Rassemblement national s'est exprimé sur ses relations avec la Russie et affirme n'avoir "jamais défendu que l'intérêt de la France".


Elle a d'ailleurs plaidé en faveur d'un rapprochement entre l'OTAN et la Russie une fois la guerre entre la Russie  et l'Ukraine terminée et actée via un traité de paix. Marine Le Pen qui souhaite quitter le commandement intégré de l'OTAN si elle est élue. La candidate a toutefois affirmé ne pas vouloir quitter l'accord de Paris sur le Climat.