Présidentielles 2022 : l'appel des candidats pour faire barrage au RN

10 avril 2022 à 22h44 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Selon les dernières estimations ce dimanche soir à 20h, Emmanuel Macron arrive en tête de ce premier tour des élections présidentielles avec 28,1% des votes, suivi de Marine Le Pen (23,3%) et Jean-Luc Mélenchon avec 20,1% des votes.



L'appel à voter "en conscience"


En attendant les résultats définitifs, les réactions commencent à tomber, à commencer par celle de Valérie Pécresse (5,1% selon les estimations à 20h) qui appelle à voter Emmanuel Macron au second tour pour faire barrage à Marine Le Pen. La candidate LR annonce qu'elle votera "en conscience" Emmanuel Macron "pour empêcher l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen".


C'est aussi le cas d'Anne Hidalgo. La candidate PS (1,9%) appelle les français à voter contre l'extrême droite :


https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status/1513215940774842369?s=20&t=yC1dQMuO_P9-svCN0UXmVQ

Pour Fabien Roussel aussi, il faut faire barrage au RN. Le candidat du Parti Communiste appelle "tous les Français à se servir du seul bulletin à notre disposition pour la battre au second tour", sans mentionner le candidat LREM


https://twitter.com/Fabien_Roussel/status/1513221232493277187?s=20&t=kq-8XECsIiphFVH5-dDPAw

Même son de cloche pour les verts : Yannick Jadot appelle à "faire barrage à l'extrême droite" et appelle à voter Emmanuel Macron au second tour.


Jean-Luc Mélenchon a également réagi ce dimanche soir : "Nous savons pour qui nous ne voterons jamais. Et pour le reste, comme je vous l'ai dit il y a 5 ans : les Français sont capables de savoir ce qui est bon pour la démocratie. Il ne faut pas donner une seule voix à Madame Le Pen".


https://twitter.com/JLMelenchon/status/1513224831776526336?s=20&t=Z1ped_SiBYMfUU-Cz8cYbg

De son côté, Marine Le Pen (23,3%) remercie ses électeurs, et invite les personnes qui n'ont pas voté pour Emmanuel Macron au premier tour à voter pour elle au second tour.


La candidate RN promet de remettre la France en ordre "en 5 ans". 


https://twitter.com/MLP_officiel/status/1513223286687105024?s=20&t=kq-8XECsIiphFVH5-dDPAw

Et dans la Loire ? 


Les premières réactions de la débâcle de la gauche sont tombées. Notamment par l'intermédiaire de Johann Cesa, Premier Secrétaire fédéral du PS Loire. Selon lui, il faut tirer les enseignements de ce premier tour en vue des élections législatives.


 


Le maire de Saint-Etienne a lui aussi réagi : "Ce soir, la France se trouve à un moment crucial de son histoire" explique Gaël Perdriau.


L'élu stéphanois appelle lui aussi à un barrage de l'extrême droite : "Face au risque d'une possible arrivée au pouvoir de l'extrême-droite il est indispensable que l'ensemble des démocrates et des républicains authentiques unissent leurs forces pour empêcher Madame Le Pen de rentrer, dans deux semaines, à l'Elysée". 


Le député de la Loire Régis Juanico déplore le score obtenu par Yannick Jadot, qui est pour lui "est une déception. Elle ne doit pas décourager les écologistes et les militants de gauche de mener les combats nécessaires et urgents pour le climat (...) Je veux faire une claire distinction entre des adversaires politiques et des ennemis de la République. Aucune voix supplémentaire ne doit aller à l’extrême-droite et j’appelle à faire battre Marine Le Pen". 


Plus d'infos à suivre...