Présidentielles : Eric Zemmour visé par une enquête préliminaire

13 avril 2022 à 9h19 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire en ce début de semaine autour de la campagne d’Eric Zemmour.



Des sms au cœur des investigations


Au cœur des investigations figure l’envoi de sms par l’équipe du candidat d’extrême droite pendant la campagne du 1er tour, à des électeurs, sur le thème de l’antisémitisme.


Deux plaintes ont été déposées par des associations juives (Union des étudiants juifs de France et J'accuse AIPJ), qui soupçonnent notamment Eric Zemmour d’avoir ciblé des citoyens de confession juive.


Il est reproché à l'équipe de campagne d'Eric Zemmour d'avoir illégalement utilisé une base de données faisant apparaître les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses des personnes visées par la campagne de démarchage politique, sans leur consentement.


La Commission nationale de l'informatique et des libertés rappelle que le traitement des données à caractère personnel qui révèle les convictions religieuses est interdit. Une instruction avait été ouverte par la CNIL ce lundi, suite à ce démarchage.