Procès en appel des Cégétistes roannais

15 octobre 2012 à 10h11 par La rédaction

Cinq militants roannais, condamnés en première instance à 2 000 euros d'amende, comparaissent ce lundi après midi devant la Cour d'appel de Lyon pour des dégradations commises en 2010, en plein mouvement contre la réforme des retraites, sur les murs de la sous-préfecture de Roanne.

La CGT demande la relaxe.

Une manifestation de soutien est prévue à midi devant le palais de justice de Lyon. Plusieurs cars de militants partiront de la Loire pour prendre part au rassemblement.