Qu'"il(s) retourne(nt) en Afrique" : un député RN accusé de propos raciste

3 novembre 2022 à 18h06 par Clara Giannitelli

ACTIV RADIO

Lors d’une intervention du député de La France Insoumise Carlos Martens Bilongo, ce jeudi, sur le « drame de l’immigration clandestine », le député Grégoire de Fournas a lancé « qu’ils retournent en Afrique » ou « qu’il retourne en Afrique ».

Carlos Martens Bilongo, député de La France Insoumise, interpellait le gouvernement sur un bateau de migrants bloqué en Méditerranée. Le député Grégoire de Fournas a lancé "qu'il retourne en Afrique" ou "qu’ils retournent en Afrique". La présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a mis fin à la séance "compte tenu de la gravité des faits" et de "l'émotion légitime" dans l'hémicycle. Selon le groupe du Rassemblement National, cette injure ne visait pas le député.

 

De vives réactions

 

Ces propos ont provoqué l’indignation de nombreux politiques, à commencer par la première ministre, Elisabeth Borne, qui a immédiatement réagi en déclarant que « le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie ».

« Aujourd’hui, l’extrême droite a montré son vrai visage », a pour sa part estimé la présidente des députés LFI, Mathilde Panot. « Nous allons demander la sanction la plus forte, l’expulsion pour plusieurs mois » de ce député, a dit Mathilde Panot à la presse. « Le groupe RN a fait bloc avec leur député De Fournas », a annoncé sur Twitter la députée « insoumise » Danielle Simonnet.