Roanne : Yves Nicolin, «un ultra libéral» pour l'opposition

18 mai 2018 à 20h30 par Fabien Zaghini

ACTIV RADIO
En marge du conseil municipal de Roanne qui se déroulait en début de semaine, et à moins de deux ans des prochaines municipales, le groupe d'opposition Osez Roanne a convoqué la presse en début de semaine pour donner sa vision de la politique menée par Yves Nicolin à la tête de la Ville et de l'Agglomération. Pour Marie-Hélène Riamon, Yves Nicolin reste «un ultra libéral», qui «ne défend pas assez le service public» et qui est frappé par «la folie des grands projets».

L'élue socialiste reproche au maire Les Républicains sa manière d'exercer le pouvoir, prenant en exemple la baisse «dogmatique» des impôts décidée en début de mandat et la gestion de l'augmentation du temps de travail des agents communautaires ayant conduit à une grève. Elle s'exprime également à propos du centre aqualudique et de l'îlot Foch-Sully, dont elle regrette le surdimensionnement par rapport aux besoins réels.