Saint-Chamond: le groupe Kidiliz placé en redressement judiciaire

Logo Page Facebook Kidiliz Group

L’annonce a été faite par le PDG ce jeudi après-midi. Le groupe Kidiliz, dont le siège administratif est à Saint-Chamond, est placé en redressement judiciaire en raison de ses résultats financiers et de l’impact de la crise du COVID. 

C’est un groupe qui englobe une dizaine de marques notamment Catimini, Beckaro, Z, Chipie ou encore Kenzo Kids. Kidiliz est placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris.

Le groupe avait été racheté en 2018 par les chinois Semir. Kidiliz revendique près de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires dont la moitié en France. Seulement avec la crise du COVID, le chiffre d’affaires ne devrait passer qu’à 260 millions.

Kidiliz c’est aussi 2 600 emplois dont 1 600 en France. Selon le PDG Patrick Puy, les emplois les plus à risque sont ceux de chez Z, ça représente 600 salariés. Z qui aurait « des difficultés à susciter de l’intérêt » auprès d’éventuels repreneurs.

Logo Page Facebook Kidiliz Group