Saint-Etienne : des centaines de manifestants contre l'A45 et la carrière de Saint-Julien-Molin-Molette

25 février 2018 à 8h14 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Environ 300 personnes d'après la police, 400 selon les organisateurs, ont manifesté samedi après-midi dans les rues de Saint-Etienne contre le projet d'autoroute A45 et contre l'extension d'une carrière dans le massif du Pilat.

La manifestation, qui a duré de 14h00 à 17h30, a notamment pris la forme d'un cortège coloré, baptisé « Carnaval contre les grands projets inutiles », qui a relié la chambre de commerce à la place Chavanelle, en faisant un détour par le centre-ville.

Nombreuses étaient les personnes venues exprimer leur opposition à la prolongation,pendant 30 ans, jusqu'en 2050, de la carrière de roche exploitée à Saint-Julien-Molin-Molette par la société Delmonico-Dorel.

Des tags et une dizaine de ZADistes


Les services de police qui encadraient la manifestation ont constaté la réalisation de nombreux tags le long de l'itinéraire, ainsi que la présence d'une dizaine de ZADistes. Ces derniers portaient des pancartes faisant références à leurs collègues évacués, jeudi, par la gendarmerie, du site de Bure, dans la Meuse (pour y empêcher le projet d'enfouissement de déchets nucléaires) et à ceux actuellement installés dans la forêt de Chambaran, en Isère, pour s'opposer au projet de Center Parc de Roybon.

Après plusieurs prises de parole, dont celle d'un agriculteur qui a déclaré que « 400 fermes et 1.000 hectares de terres agricoles seraient impactés par l'A45 », entre Saint-Etienne et Lyon, le collectif a symboliquement incendié un cercueil représentant l'A45 et un char sur lequel trônaient, côte-à-cote, Gaël Perdriau et Laurent Wauquiez, le maire de Saint-Etienne et le président de la région Auvergne Rhône Alpes, partisans de la construction de cette autoroute.

ACTIV RADIO