Saint-Etienne : la ville dénonce l'occupation illégale de l'école Gaspard-Monge et porte plainte

17 mai 2019 à 9h37 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
A Saint-Etienne, l’école élémentaire Gaspard Monge est occupée depuis jeudi soir par des parents d’élèves et des enseignants. Une occupation pour mettre à l’abri une famille avec trois enfants qui se retrouve à la rue. La Préfecture et le Rectorat ont été sollicités, sans réponse pour l’instant. Enseignants et parents espèrent qu’une solution sera trouvée avant le week-end.

La Ville renvoie la balle à l'Etat


La ville de Saint-Etienne réagit ce vendredi matin dans un communiqué. Elle souligne qu’ "une école n’est pas un lieu d’hébergement" Selon la municipalité, cette occupation « est révélatrice, une fois de plus, de l'incapacité chronique de l'Etat à faire respecter ses compétences régaliennes. ».

"Il appartient à l'Etat d'organiser l'accueil des ressortissants étrangers sur le sol national en faisant respecter les lois républicaines permettant d'établir une distinction entre les réfugiés politiques et les migrants économiques", précise la Ville de Saint-Etienne. Elle indique qu’elle va porter plainte, comme elle le fait à chaque fois qu’un bâtiment municipal est occupé.