Saint-Etienne : les familles Roms qui erraient en centre-ville contraintes de partir

2 novembre 2017 à 17h36 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les cinq familles Roms qui erraient depuis plusieurs semaines entre les places Jacquard et Jean-Jaurès à Saint-Etienne n'ont pas d'autres choix que de s'en aller. Quatre de ces Roumains, des papas, ont été placés en garde à vue une quinzaine d'heures dans la nuit de mardi à mercredi. Deux membres du collectif Agir Ensemble ont aussi été arrêtés.

Convoqués devant la justice en juin 2018


Ils ont été pris en flagrant délit, mardi soir, alors qu'ils tentaient de pénétrer par effraction dans un bâtiment appartenant à la ville de Saint-Etienne et voué à la destruction dans le quartier Beaubrun-Tarentaize. Yves Scanu est l'un des deux membres de l'association. Il reconnait l'effraction. Mais le collectif, explique-t-il, cherchait à abriter ces familles, avec enfants, alors que les températures s'annonçaient hivernales.

Au final, les personnes interpellées seront convoquées devant la justice en juin prochain pour effraction en réunion, et les quatre Roms arrêtés se sont vus prononcer une OQT, une obligation de quitter le territoire dans un délai d'un mois. Les familles vont donc partir, mais à terme, elle reviendront selon Yves Scanu



Le collectif Agir Ensemble appelle à un rassemblement de soutien ce vendredi à 18h, place du Peuple.