Saint-Etienne se sent lésée par la politique gouvernementale

18 juin 2014 à 11h26 par Timothée Maymon

ACTIV RADIO
La ministre en charge de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, a dévoilé mardi sa politique d’urbanisme et notamment la sélection des quartiers prioritaires qui bénéficieront des aides de l’Etat. Cette liste diminue assez largement le nombre de quartiers stéphanois concernés. Un nouveau dispositif que dénonce la mairie de Saint-Etienne par le biais de Gilles Artigues, l’adjoint en charge de l’insertion, de l’emploi, et de la politique de la ville (voir interview ci-après).

La ville de Saint-Etienne entend à présent revoir avec la préfète, Fabienne Buccio, une délimitation plus précise des périmètres aidés, et à la rentrée la mairie montera au créneau afin qu’un maximum de quartiers stéphanois soient pris en compte par l’agence de rénovation urbaine ; une telle reconnaissance assurerait une manne de prêt de 100 millions d’euros pour Saint-Etienne.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/154881502" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]