Saint-Etienne : un nouveau bureau de Poste "pilote" à l'été 2017

12 avril 2016 à 18h49 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les syndicats s'inquiètent d'une réorganisation des services postaux à Saint-Etienne. Réorganisation confirmée par la direction du groupe, qui précise qu'elle se fera sans aucun licenciement. La Poste affiche un objectif clair : adapter son offre de services aux évolutions économiques et démographiques. A Saint-Etienne, selon la direction, la fréquentation des bureaux de poste baisse de 7% par an, pour une moyenne d'environ 11.000 clients par jour sur la Loire. Quatre bureaux de poste vont ainsi fermer leurs portes dans la capitale ligérienne. Mais une agence ultra-moderne viendra compenser ces disparitions.

1 Million d'Euros pour une agence digitale en plein coeur de ville


Les deux premiers bureaux appelés à disparaître sont ceux de Monthieu et Solaure. Ils fermeront dès le mois de septembre. Mais La Poste est formelle : on ne supprime pas pour autant les services postaux dans ces quartiers. Des points de contact, directement chez les commerçants, prendront le relais. On appelle ça d'ailleurs des Relais-Poste-Urbains. Deux autres bureaux vont disparaître, pas des moindres : celui de la Place de l'Hôtel de Ville et celui de la Préfecture. Deux bureaux décrits par la direction comme étant "vieillissants, sombres, étriqués". Tout simplement plus adaptés.

Leur fermeture est programmé à l'été 2017, mais parallèlement un bureau de Poste unique en France, un bureau "pilote", va voir le jour en plein coeur de ville - entre la mairie et la Préfecture. Le bail n'est pas encore signé mais on peut vous annoncer que l'investissement se monte à 1 million d'Euros. A ce prix là, l'usager pourra profiter d'une agence digitale et connectée avec des tablettes et des écrans tactiles... Bref, La Poste de demain.