Saint-Etienne : une mère dénonce les violences policières après que son fils de 18 ans a été blessé lors de l'acte 8 des "gilets jaunes"

21 janvier 2019 à 17h34 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'acte 10 des "gilets jaunes" ce samedi 19 janvier a encore rassemblé un millier de personnes dans les rues de Saint-Etienne. Une manifestation relativement calme par rapport aux précédents samedis même si quelques heurts ont éclaté, conduisant à l'interpellation de deux individus.

Des slogans contre Castaner


Dans le cortège, on a pu entendre de nombreux slogans hostiles au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Les "gilets jaunes" dénoncent les violences policières et demandent notamment la suspension de l‘utilisation des LBD, les lanceurs de balles de défense ou certaines grenades.

Anne-Sophie habite à Saint-Bonnet-le-Château et son fils, âgé de 18 ans, a été blessé à la tête, vraisemblablement par un tir de grenade lors de l’acte 8 le 5 janvier à Saint-Etienne.


Appel à témoins


Anne-Sophie lance un appel à témoins pour comprendre ce qu’il s’est passé et pour porter les faits devant la justice...



propos recueillis par Léa Dusson