Samro (Balbigny) va disparaitre

7 janvier 2013 à 11h11 par La rédaction

L'usine du fabricant de semi-remorque sera fermée ! Ainsi en a décidé le tribunal de commerce de la Roche-sur-Yon, vendredi. En revanche, les deux autres sites de Samro, situés en Vendée et en Loire-Atlantique, ne subiront pas le même sort. L'offre de reprise du carrossier Trouillet a été validée mais avec 53 suppressions de poste à la clé. A Balbigny, l'activité s'arrêtera définitivement dans les prochains jours. Seul espoir à présent pour les 77 salariés, le constructeur allemand Kögel qui serait intéressé par le site ligérien dont le personnel doit manifester, ce lundi, dans les rues balbignoises. D'autres actions suivront cette semaine.