Sécheresse : La préfète de la Loire dévoile de nouvelles mesures

26 juillet 2022 à 8h27 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Le 24 mai dernier, le département de la Loire était placé en vigilance à cause d’un déficit pluviométrique. Depuis, la situation s’est empirée et a poussé la préfète, Catherine Séguin, à prendre de nouvelles mesures.



Le troisième arrêté depuis le début de la saison


En signant ce nouvel arrêté, Catherine Séguin, la préfète de la Loire, porte à trois le nombre d'arrêtés préfectoraux concernant la sécheresse depuis le début de la saison estivale.


En effet, depuis le commencement de l’été, le département ligérien fait face à une situation de sécheresse importante. A tel point que le niveau de crise a été activé.


C’est la deuxième fois de l’histoire du département, la première fois remonte à 2020. « Au 24 juillet, le taux d’humidité des sols était 50% en dessous de la normale voire même 80% dans certains territoires. », alarme Catherine Séguin.


Compte tenu des mesures réalisées, les évolutions suivantes sont décidées :


La zone Sud-Loire passe au niveau crise ;
Les zones Rhins-Sornin, Gier, Monts du Forez, Monts du Lyonnais, Fleuve Loire Amont et Pilat
Sud sont en alerte renforcée ;
La zone Roannais reste en alerte ;
La zone Fleuve Loire Aval demeure en vigilance


Concernant cette zone Sud Loire en niveau de crise, les principales mesures de restrictions concernant les particuliers sont renforcées :


Interdiction d’arrosage des fleurs, massifs fleuris et terrains de sports et tout espace engazonné y compris artificiel ainsi que des plantations arborées.
Limitation des horaires d’utilisation de l’eau pour les arrosages des jardins potagers : interdite de 8 h à 20 h. De 20h à 8h, l’arrosage au pied des plantes est autorisé.
Pour les usages économiques de l’eau (par les entreprises) :
Seuls les usages nécessaires aux obligations de sécurité et de salubrité doivent être maintenus.
L’irrigation de toutes les cultures est interdite à l’exception des activités de maraîchage où l’irrigation, hors irrigation localisée est interdite de 8 h à 20 h.


Le prélèvement dans les cours d'eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d’eau est totalement interdit.




Des contrôles pour faire respecter cet arrêté


« La confiance n’exclût pas les contrôles. » Ce sont par ces mots que la préfète de la Loire a confirmé les contrôles pour faire respecter cet arrêté. « Ils veillent à l'égalité des traitements entre les usagers. », a-t-elle justifié.


En cas de non-respect, des contraventions allant jusqu’à 1 500€ sont encourues pour les particuliers. Pour les sociétés, elles peuvent être multipliées par cinq.




Le barrage de Grangent, une solution de dernier recours ?


Face à cette sécheresse, la réserve du barrage de Grangent peut s’avérer être intéressante. Les agriculteurs avaient notamment demandé à la préfète d’ouvrir les vannes afin d’abaisser le niveau il y a quelques semaines.


Face à l’aggravation de la situation, Catherine Séguin a autorisé EDF via un arrêté préfectoral d’abaisser le niveau de côte.





Concernant le reste du département (les zones Pilat Sud, Gier, Monts du lyonnais, Monts du Forez, Fleuve Loire Amont et Rhins- Sornin,) en niveau d’alerte renforcée, les principales mesures de restrictions concernant les particuliers sont accentuées :



interdiction d’arrosage des fleurs et massifs fleuris ;
limitation des horaires d’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins potagers et plantations arborées : interdite de 8 h à 20 h.


Pour les usages économiques de l’eau (par les entreprises) :


seuls les prélèvements indispensables dans les process de fabrication industrielle sont autorisés
l’irrigation des cultures agricoles est soumise à des restrictions horaires supplémentaires, qui dépendent des cultures concernées et des matériels utilisés, l’irrigation des prairies de graminées est interdite. Ces limitations ne s’appliquent pas aux retenues de stockage ni au canal du Forez.
Le prélèvement dans les cours d’eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d’eau est totalement interdit.


Concernant la zone Roannais, en niveau d’alerte, les mesures de restrictions restent identiques :



Pour les particuliers :
limitation des horaires d’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris
et plantations arborées : interdite de 10 h à 18 h ;
interdiction d’utilisation de l’eau pour le lavage des voitures hors des stations professionnelles,
interdiction du remplissage des piscines privées et de l’arrosage des pelouses






Sujet signé Sylvain Bruyas.