Tennis : la Stéphanoise Aravane Rezaï espère intégrer le top 200 à la fin de l'année

15 mars 2017 à 12h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
C'est un sourire qui en dit long... Aravane Rezai, 30 ans à peine, "tape" de nouveau la balle depuis quelques mois et espère se relancer sur le circuit professionnel. Activ l'a rencontrée dans le cadre de la semaine de l'artisanat.

"J'avais besoin de respirer"


La Stéphanoise a même remporté un match récemment, lors des qualifications du tournoi ITF d'Amiens. Une premier depuis septembre 2015. "Le but est de repartir de plus belle et surtout de retrouver la confiance" dit-elle sereinement. Une confiance qu'elle avait perdue et qu'il l'a poussée à prendre du recul après tant d'années de sacrifice consacrées à ce sport exigeant. "J'avais besoin en tant qu'être humain de respirer". L'ex-n°15 mondial (2010) a surtout pour objectif d'enchaîner les matchs cette année et de, pourquoi pas, intégrer le top 200."Pour l'instant je n'ai pas de tournoi défini, on peut se décider à la dernière minute". 

Deux préparateurs physiques de l'ASSE


Aravane Rezaï s'entraîne parfois 2h, 4h ou 5h par jour... Tout dépend de son état de forme. L'hiver a été "compliqué" avec des séances en extérieur. Elle regrette ne pas avoir eu accès aux terrains de Montreynaud. Du côté de la municipalité, on confirme un coup de pouce durant l'hiver 2015/2016 qui n'a pas été reconduit cette année, faute de résultat. Celle qui a atteint deux huitièmes de finale de Grand Chelem a beaucoup misé sur la préparation physique grâce au travail de deux spécialistes foot de l'AS Saint-Etienne : "ils s'adaptent à moi et m'apportent plus qu'auparavant".

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/312508647" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]