Tour de France : derrière l'accueil enthousiaste du public, une logistique bien huilée

16 juillet 2022 à 17h28 par Nicolas Georgeault

ACTIV RADIO

Ce vendredi et ce samedi, le Tour de France passait dans la Loire et notamment à Saint-Etienne, ville d'arrivée et de départ.  



La foule est venue en nombre au bord route 


Le vrombissement de la foule accompagne le sprint final disputé entre Fred Wright, Hugo Houle et Mads Pedersen. Le Danois est le plus rapide, il lève les bras et hurle de joie. Ce vendredi, des milliers de personnes se sont massées autour de la ligne d’arrivée pour applaudir les coureurs malgré la chaleur accablante. Des gens du cru mais pas que, les discussions en anglais et en espagnol fusent. Une fois la ligne franchie, la foule s’évapore lentement.





Mais c’est pour mieux se retrouver le lendemain. Ils sont presque aussi nombreux ce samedi matin dès 9h. Sur la ligne les enceintes crachent les plus célèbres musiques françaises tandis que les marques lancent leurs produits dans la foule et s’amusent avec elle. Dès 10h15, la célèbre caravane du Tour se met en ordre de marche pour rallier Mende. Deux heures plus tard ce sont les coureurs qui vont faire leur grand départ.




ACTIV RADIO

Des plateaux repas sont ensuite distribuées au cours de l’épreuve « pour les prestataires et leurs invités » et pour les caravaniers « des sacs sandwichs ». Au total ce sont 4000 prestations qui doivent être délivrées quotidiennement avec « des programmes complémentaires qui viennent s’ajouter en fin de journée. »


Des bugnes ont par exemple été distribués ce vendredi, elles ont eu « un succès phénoménal » glisse Laurent Hetet dans un sourire. Il précise que les prestations « sont travaillées de manière locale » dès qu’ils connaissent le parcours, en octobre : « à partir de cette date on se met en ordre de bataille pour sourcer les produits locaux. »