Ukraine : la nouvelle ministre des affaires étrangères à Kiev

30 mai 2022 à 13h07 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

La ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères est en Ukraine ce lundi 30 mai et doit rencontrer son homologue ukrainien dans la journée. C'est la première fois qu'un membre du gouvernement français se rend sur le territoire Ukrainien.  


C'est un déplacement très symbolique qui se déroule ce lundi 30 mai, puisque la ministre française des Affaires étrangères sera à Kiev, en Ukraine. Il est prévu que Catherine Colonna rencontre le maire, son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba, ainsi que le président Volodymyr Zelensky, pour évoquer « le blocage des exportations de céréales et d'oléagineux d'Ukraine »


https://twitter.com/MinColonna/status/1531143903654596613?s=20&t=6imY6Vyma0BfOFOKEc07jA

 Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué :


"Par ce déplacement, la ministre souhaite témoigner de la solidarité de la France à l’égard du peuple ukrainien et de sa pleine détermination à renforcer son appui à l’Ukraine face à l’agression russe, aussi bien sur les plans humanitaire et financier qu’en matière de fourniture d’équipements de défense"La ministre remettra aux autorités ukrainiennes, du matériel de sécurité civile (camions de pompiers et ambulances) offert par la France. C'est une démarche qui ne manquera pas de réjouir l'homologue ukrainien dont les rapports s'étaient détériorés avec le président français. Emmanuel Macron avait refusé d'employer le terme de "génocide" en 2022. Volodymyr Zelensky s'était dit "blessé" par les propos du chef d'état.



Situation actuelle en Ukraine 


Au même moment, les troupes russes poursuivent les offensives pour prendre le contrôle de la région du Donbass, y compris celle de Severodonetsk, où les autorités ont annoncé la mort de 1 500 personnes depuis le début de la guerre.


Les troupes ukrainiennes luttent pour garder la main de certaines parties de la ville de Lyman. C'est ce qu'a déclaré vendredi, le ministère de la Défense.


Sujet signé Yousra Doumi.