Un an après le départ de Gaumont, comment se porte le cinéma à Saint-Etienne ?

12 novembre 2015 à 5h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'année dernière, à cette époque, le cinéma à Saint-Etienne semblait vivre une période faste et surfait sur l’ouverture imminente du Camion Rouge comme sur la reprise du Gaumont, par la société ABC. Un an après, le secteur déchante...

Une baisse de 16,5% des entrées depuis début 2015


La ville a perdu sur les 43 premières semaines de l’année 91.845 entrées. Soit une baisse de pres de 16,5%  par rapport à 2014.

Première victime : L’Alhambra, qui en un an a perdu 38% de sa fréquentation. Le Méliès place Jean-Jaures voit ses entrées reculer se façon significative : -13%. Quant aux chiffres du Camion Rouge, ils sont décevants. Une situation inquiétante qui ne devrait pas s’améliorer avec les ouvertures du multiplexe Family à Saint-Just-Saint-Rambert et le projet Grand Lumière récement validé à Saint-Chamond.

Comment expliquer cette situation ?


La crise, d’abord, qui grève le budget sortie des ménages, mais l’offre de services, aussi, est mise en cause avec une absence d’investissement à l’Alhambra et une ouverture peut-être prématurée du Camion Rouge alors que les travaux n’étaient pas complètement terminés. De quoi décevoir les premiers visiteurs.

Résultat, la situation alimente des rumeurs insistantes comme celle du rachat des deux structures par Gaumont, qui aurait avorté, mais aussi le souhait par l’alliance bourguignonne cinématographique de céder le Camion Rouge et l’Alhambra avant même une année complète d’exploitation. Sylvie Massu, directrice d’ABC, jointe par nos soins a évidemment démenti ces informations, se contentant de signaler qu’elle manquait pour le moment de recul pour juger l’arrivée de sa structure en force via les deux multiplexe de la ville. Reste une situation inquiétante pour le cinema à Saint-Etienne au sens large.