Une ex-greffière du TGI de Saint-Etienne condamnée à 30 mois de prison ferme

14 septembre 2015 à 14h59 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Au chapitre judiciaire, retour sur la condamnation en fin de semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Lyon d'une greffière stéphanoise . Elle a écopé de 30 mois de prison pour voir détourné plus de 600.000 Euros.

634.000 Euros précisément... Cette ex-régisseuse du tribunal de grande instance de Saint-Etienne vient d'être condamnée en effet à 4 ans de prison dont 30 mois ferme. Cette femme de 56 ans, qui a été greffière pendant près de 30 ans à Saint-Etienne, se servait dans les fonds des consignations, des expertises ou ceux réservés à l'indemnisation des parties civiles. Un petit manège qui a duré près de 10 ans. L'auxiliaire de justice a donc été reconnue coupable de détournement de fonds publics ; elle encourait dix années d'emprisonnement. En plus des 30 mois de prison ferme, la quinquagénaire s'est aussi vu infliger une interdiction définitive d'exercer une fonction publique.

Des motivations pas très claires


L'accusée, qui n'était pas dans le besoin, a évoqué face au juge une addiction. Ses motivations ne sont pas très claires. Son avocat a toutefois précisé qu'elle effectuait des achats compulsifs, notamment de chaussures, vêtements et parfums quelle entassait à son domicile. Elle aurait même pu ouvrir un magasin de chaussures tellement elle avait d'exemplaires d'un même modèle chez elle. Des troubles du comportement qui ont conduit la prévenue à suivre un traitement en psychiatrie depuis la mise au jour de ces faits. C'est un audit du greffe du TGI de Saint-Etienne, réalisé en 2012, qui a permis de découvrir le "pot-aux-roses" !  Entendu comme témoin assisté, le mari de la condamnée a bénéficié d'un non-lieu