Un mandat d'arrêt international lancé contre l'homme soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la petite Mia

20 avril 2021 à 13h13 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

L'homme est soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la petite fille de 8 ans. 


Le juge d'instruction de Nancy a émis un mandat d'arrêt international à l'encontre de Rémy Daillet-Wiedemann. L'homme de 54 ans, exilé en Malaisie, est soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la petite Mia dans les Vosges il y a une semaine. Depuis, l'enfant a été retrouvé dans un squat en Suisse avec sa mère. Elle est saine et sauve. Elle a été remise à sa grand-mère maternelle ce lundi.


Le nom de Rémy Daillet a été cité à plusieurs reprises par les 5 hommes mis en examen pour "enlèvement en bande organisée" de la petite fille de 8 ans. Selon l'un des suspects, il aurait donné 3 000 euros pour la mise en place de l'enlèvement.


Connu dans la sphère complotiste, il a multiplié les vidéos conspirationnistes sur Internet. Il avait notamment été Président du MODEM en Haute-Garonne avant d'être exclu du parti par François Bayrou.