Un point de deal démantelé au Chambon-Feugerolles

2 novembre 2021 à 11h44 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Le trafic permettait de réaliser jusqu'à une soixantaine de transactions par jour. 


7 personnes placées en garde à vue dans une affaire de trafic de stupéfiants dans la Loire du côté du Chambon-Feugerolles. Les faits remontent à novembre 2020 suite à des doléances de riverains. Des points de deal ont été identifiés notamment près de la caserne des pompiers et de la rue des eaux vives.


Près d'une soixantaine de transactions par jour ont été repérées et parfois opérées par des vendeurs très jeunes, âgés pour certains de 14 ans. 


De la drogue mais aussi de l'argent en liquide et des voitures volées


En octobre dernier, des perquisitions ont été menées sur les communes de Saint-Etienne, Firminy et du Chambon. Près de 70 policiers ont été mobilisés. Les perquisitions ont permis de découvrir plus de 19 kg de résine de cannabis, près de 3 kilos 
d’herbe de cannabis et près de 3 kg de cocaïne.


Les forces de l'ordre découvrent aussi deux armes de poing avec des munitions, cinq véhicules haut de gamme déclarés volés, des objets de luxe (bijoux, maroquinerie) pour près de 30 000 euros mais aussi plus de 23 000 euros en espèces. 38 000 euros ont également été saisis sur le compte de la personne soupçonnée d'être à la tête du trafic.


L'homme soupçonné d'être à la tête du trafic placé en détention provisoire


Deux des gardés à vue ont été remis en liberté. Les 5 autres personnes ont été mises en examen. Deux d'entre elles ont été placées en détention provisoire, dont l'homme soupçonné d'être à la tête du trafic. Agé de 36 ans il compte déjà une condamnation dans une affaire de stupéfiants. Trois personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.