Un suicide à la maison d'arrêt

1er août 2011 à 15h08 par La rédaction

Un détenu de 27 ans a été retrouvé pendu au radiateur de sa cellule samedi matin à l'établissement pénitentiaire de la Talaudière.

Il s'est donné la mort dans la nuit de vendredi à samedi, soit au lendemain de la visite de Michel Mercier, le ministre de la Justice, à la maison d'arrêt.

L’homme, originaire de Roanne, était incarcéré depuis six mois. Il purgeait une condamnation pour de multiples délits.

Une enquête est en cours pour déterminer les raisons de son geste. Ce que l'on sait pour l'instant, c'est que ce détenu souffrait de troubles psychiques et avait séjourné début juillet dans un centre spécialisé à Lyon.

Un suicide sans aucun lien avec les conditions de détention à la maison d'arrêt de la Talaudière, assure le délégué CGT des surveillants interrogé par nos confrères de la Tribune/Le Progrès.

C'est le sixième acte désespéré recensé depuis 2000 à la maison d'arrêt de la Talaudière, le dernier remontant à 2009.