Un Toulousain fait le Tour de France ... à pied, il a fait escale à Saint-Etienne

17 juin 2022 à 10h20 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Depuis le 12 avril, Patrice Abela, un père de famille toulousain, sillonne les routes du Tour de France en courant pour faire valoir une cause qui lui est chère. Tracé oblige, l'homme de 55 ans a fait une halte à Saint-Étienne. 


Ingénieur informatique de formation, Patrice Abela n'est pas sportif professionnel. Cependant, cela ne l'empêche de se lancer dans un projet totalement fou pour faire connaître une cause qui lui tient à cœur.


Du 12 avril au 25 juillet, le Montpelliérain de naissance, arpente les routes qu'emprunteront les cyclistes du Tour de France 2022. "Je regarde les étapes et si elles font 200 kilomètres, je les subdivise en marathons.", explique-t-il.


Si pendant quatre mois Patrice Abela parcourt environ 40 kilomètres par jour, c'est pour mettre en avant son association Coralizée.


Un nom qui rassemble les deux prénoms de ses filles : Coraline et Alizée. Agé de 12 et 13 ans, les deux adolescentes sont atteintes d'Insensibilité Congénitale à la Douleur (ICD).


"L'insensibilité, ça veut dire qu'elles ne ressentent pas la douleur. Congénitale, ça signifie que c'est depuis la naissance. Elles peuvent se brûler, s'ouvrir sans aucun ressenti."


Dans notre studio, Patrice Abela est revenu sur les objectifs de Coralizée :





Une préparation importante


90 marathons soit environ 3 300 kilomètres sont au programme pour Patrice Abela.


Le quinquagénaire a du se préparer pour relever ce défi. Pendant plusieurs mois, le père de Coraline et Alizée a écumé le béton toulousain pour être fin prêt à affronter les dénivelés du Tour. 


Patrice Abela nous explique plus en profondeur sa préparation :





Son arrivée sur les Champs-Élysées est prévue pour le 25 juillet, soit un jour après les coureurs du Tour de France.


"L'objectif c'est de se rapprocher du Tour de France et de son organisateur, Christian Prudhomme. Mais aussi, du gouvernement pour voir ce qu'on peut faire pour accompagner toutes les personnes qui ont cette problématique-là."


Sujet signé Sylvain Bruyas.