Une quinzaine de maires du Gier à la rencontre des « gilets jaunes »

26 décembre 2018 à 17h05 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Une quinzaine de maires, parmi les 21 que compte le Syndicat intercommunal du pays du Gier (SIPG), a donné son accord pour participer, à 18h30 ce mercredi, à une réunion avec une délégation de gilets jaunes  à la Maison du Gier, à Saint-Chamond.


Le principe de cette rencontre entre les élus et une délégation d’une vingtaine de  gilets jaunes  a été arrêté le 19 décembre, lorsque ces derniers se sont rendus au conseil municipal de Rive-de-Gier. Ils avaient alors été reçus pendant trois-quarts d’heure par Jean-Claude Charvin, le maire de Rive-de-Gier, par ailleurs président du SIPG.



Le soutien "sur le fond" des élus locaux


Ce dernier leur a expliqué qu’ils avaient le soutien « sur le fond » des élus locaux, rappelant la mise à disposition par Saint-Etienne Métropole d’un terrain à proximité de l’A47 sur lequel ils se sont installés.


Les gilets jaunes souhaitent notamment interroger les maires du Gier sur l’opportunité d’une démarche demandant la démission de Valéria Faure-Muntian, la députée LREM de la 3ème circonscription de la Loire (qui englobe le Gier).



Encore un rond point évacué dans le roannais


Ce mercredi, la police a procédé à une autre évacuation, vers 10h30, pour évacuer les  gilets jaunes installés sur le rond-point de la Demi-Lieue à Mably, près de Roanne. Cette évacuation des personnes qui bloquaient la circulation des poids-lourds, à proximité du centre commercial Carrefour, s’est déroulée sans heurt, selon la police.