Victimes de violences: un accueil de jour

29 mai 2013 à 12h04 par La rédaction

Un accueil de jour à destination des femmes victimes de violences conjugales a été inauguré lundi dans le quartier Bergson à Saint-Étienne. Une structure gérée par l'association SOS Violences et financée par l'État, ainsi que la fondation SNCF. A l'intérieur, des salles de repos, cuisine, machines à café et des permanentes à l'écoute des victimes de violences reçues anonymement: des femmes mais pas seulement, beaucoup d'enfants aussi... Notez qu'outre ce centre d'accueil, SOS Violences conjugales Loire dispose de 33 places d'hébergement. Pour contacter la structure: 04 77 25 89 10. Aujourd'hui, 1 femme sur 10 est victime de violences conjugales mais seules 10 % acceptent de porter plainte. Michèle Perrin est la directrice de cet accueil. Elle nous explique pourquoi ce lieu était plus que nécessaire...




Propos recueillis par Cyril Michaud