A Lyon, Valls apporte de bonnes nouvelles... pour Saint-Etienne !

11 mai 2015 à 20h50 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Un mois après sa venue à Saint-Etienne à la Biennale Design, le Premier ministre est venu à Lyon ce lundi avec de bonnes nouvelles pour... Saint-Etienne.  Manuel Valls a signé le protocole d’accord avec le président du Conseil régional, Jean-Jack Queyranne, portant sur le contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020. Manuel Valls en a profité pour annoncer que la contribution de l’Etat à l’EPASE, l'établissement public chargé du renouvellement urbain de Saint-Etienne, était revue à la hausse, portant l'enveloppe totale à 40 millions d'Euros au total contre 32 millions annoncés initialement.


Le Chef du gouvernement répond ainsi à la demande formulée par le maire de Saint-Etienne et plusieurs parlementaires lors de son récent déplacement dans la capitale ligérienne. Le député PS, Jean-Louis Gagnaire, s'est félicité de cette annonce. Le maire UMP de Saint-Etienne Gaël Perdriau qui a fait le déplacement à Lyon pour entendre le Premier ministre, est ravi que ce dossier rassemble au delà des clivages politiques


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/204974193" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]



Vincent espère que ces fonds profiteront aux quartiers anciens


L'ancien maire socialiste de Saint-Etienne et actuel sénateur, Maurice Vincent, est lui aussi satisfait. Lors du conseil municipal ce lundi soir, il a exprimé son souhait de voir les quartiers anciens de Saint-Etienne bénéficier en priorité de cette enveloppe


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/204973119" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]


Cette augmentation de la participation de l'Etat ne se fait pas sans contrepartie pour les collectivités territoriales. La Région, le Département, Saint-Etienne Métropole et la Ville doivent en effet mettre sur la table la même rallonge : 8 millions d'Euros


Photo Activ Radio / Manuel Valls lors de sa venue à Saint-Etienne début avril