A45 : Delpuech renvoie la balle dans le camp des élus locaux

18 juin 2015 à 2h55 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le Préfet du Rhône et de la Région Rhône-Alpes a une nouvelle fois exprimé sa position sur l'A45, la future autoroute entre Saint-Etienne et Lyon. Il était l'invité hier de nos confrères de Lyon 1ère, du groupement les Indés Radios. Pour Michel Delpuech, les choses sont claires : à l'heure actuelle, cette réalisation n'est pas possible car les financements ne sont pas là.

Le représentant de l'Etat en région dit avoir conscience de l'importance de ce dossier aux yeux des élus ligériens. Il rappelle que l'Etat a pris sa responsabilité en mettant sur la table 422 Millions d'Euros. Saint-Etienne Métropole et le département de la Loire doivent en faire autant, et c'est là que ça se complique. Où trouver autant d'argent ? Sans l'aide d'autres collectivités locales, ça semble impossible. Pour Michel Delpuech, "Il ne faut pas croire que la concession va permettre de tout financer. Si on adosse les financements uniquement sur les péages, on aura une autoroute sur laquelle personne ne voudra aller car trop chère. C'est aux élus de se débrouiller entre eux pour trouver les 422 Millions manquant".

ACTIV vous propose d'écouter l'intégralité de cet entretien, au micro de notre confrère Paul Satis

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/210783436" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Rappelons que le groupe Vinci a été choisi pour réaliser l'A45, destinée à terme à suppléer l'actuelle A47.

Photo / Le Préfet de la Région Rhône-Alpes, Michel Delpuech sur Lyon 1ère