Affaire du chantage à la vidéo intime : l'opposition écrit à la Première Ministre

6 octobre 2022 à 7h50 par Clémence Dubois Texereau

Gaël Perdriau
Gaël Perdriau
Crédit: Gaël Perdriau

Ils demandent à Elisabeth Borne d'initier une procédure de suspension du Maire de Saint-Etienne.

Les trois groupes d'opposition au conseil municipal de Saint-Etienne écrivent à la Première Ministre pour demander la suspension de Gaël Perdriau en tant que Maire de Saint-Etienne. Ils estiment que la "mise en retrait du Maire est nécessaire jusqu'à la conclusion de l'affaire". Référence à l'affaire du chantage à la vidéo intime révélée par Médiapart il y a un mois et demi. On le rappelle, Gaël Perdriau est suspecté d'être l'un des commanditaires de la vidéo. Des faits contestés par le Maire de Saint-Etienne. 

Les groupes Saint-Etienne Demain, les communistes et Le Temps de l'écologie rappellent que "le Maire peut être suspendu par arrêté ministériel motivé pour une durée qui n'excède pas un mois."

Ils demandent "solennellement, à la Première Ministre, de bien vouloir initier cette procédure, en demandant à entendre Monsieur Perdriau sur ces faits, afin de pouvoir décider si les faits incriminés sont de nature à le priver de l'autorité morale nécessaire à l'exercice de ses missions". 

Enfin, l'opposition rappelle qu'un voeu avait été formulé le 26 septembre dernier, lors du conseil municipal, pour écrire à la Première Ministre.