Affaire Maëlys : La perpétuité requise contre Nordahl Lelandais

17 février 2022 à 12h20 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Le verdict est attendu ce vendredi. 


Nordahl Lelandais devant la justice. Moins d’un an après sa condamnation à 20 ans de prison pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, l’ancien maître-chien comparaît une nouvelle fois devant la Cour d’assises de l’Isère dans l’affaire de la petite Maëlys. 


Il est soupçonné d’avoir enlevé et séquestré la petite fille de 8 ans. Tout remonte à l’été 2017 à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Maëlys ne donne plus de nouvelles lors d’un mariage où ses parents étaient invités. Des battues sont alors organisées pour tenter de retrouver la fillette. Rapidement, les enquêteurs se tournent vers Nordahl Lelandais. L’ancien maître-chien aurait échangé avec la fillette pendant la soirée, mais il aurait aussi lavé sa voiture avec un soin extrême juste après la disparition de Maëlys.


Des traces d’ADN puis une tâche de sang sont retrouvées par les enquêteurs après avoir désossé le véhicule. Nordahl Lelandais, qui a longtemps nié les faits reprochés, fini par avouer avoir tué Maëlys involontairement.


Nordahl Lelandais comparait également pour agressions sur deux de ses petites cousines et détention d’images pédopornographiques.

La perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans

Nordahl Lelandais au cours du procès a reconnu avoir tué volontairement la petite fille en la frappant au visage.

L'avocat général a fait ses réquisitions ce jeudi matin. Il requiert la réclusion à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans. Place désormais aux plaidoiries de la défense avant un verdict attendu pour ce vendredi.