Cambriolages en hausse dans la Loire en 2012

23 janvier 2013 à 11h19 par La rédaction

Le bilan 2012 de la délinquance et de la sécurité routière dans la Loire a été présenté mardi en préfecture à Saint-Étienne...

Un bilan à première vue satisfaisant puisque le nombre global de crimes et délits a baissé en moyenne de 4,6 % dans le département. On retiendra également la chute du nombre de braquages, - 49 % en zone urbaine. En revanche, points noirs de ce bilan: la hausse des cambriolages de résidences principales en zone police, dans les grandes villes ligériennes (+15 % en 2012) et également l'explosion des violences sexuelles (+ 40%) dans la Loire... Hausse qui s'explique notamment par le fait que désormais les victimes de violences à caractère sexuel n'hésitent plus à franchir la porte du commissariat ou de la brigade de gendarmerie. Enfin sur les routes, trois morts de plus qu'en 2011 sont à déplorer mais parallèlement, le nombre des blessés et des accidents ont baissé sensiblement de l'ordre de 18 %.


Les précisions du directeur de la sécurité publique de la Loire, Jean-Christophe Bertrand, concernant la zone police qui comprend les secteurs urbanisés tels que Saint-Étienne, Roanne, le Gier et l'Ondaine...




Propos recueillis par Anaïs Sainz