Canicule : 473 décès en excès en Auvergne-Rhône-Alpes

22 novembre 2022 à 18h45 par Clara Giannitelli

thermomètre
thermomètre
Crédit: thermomètre pixabay

Pendant les trois périodes de canicules de cet été, l’excès de mortalité toutes causes confondues à l’échelle nationale est estimé à 2 816 décès, soit une surmortalité relative de + 16,7 % selon Santé Publique France

Entre le 1er juin et le 15 septembre 2022, plus de 20 000 recours aux soins (passages aux urgences, consultations SOS Médecins) ont été recensés durant tout l’été pour l’indicateur sanitaire « iCanicule » regroupant hyperthermies, déshydratations et hyponatrémies. En 2022, pour les trois périodes de canicules et dans les départements concernés, il y a eu au total 2 816 décès en excès, selon Santé Publique France. 

 

La région particulièrement touchée

 

Quatre régions cumulent près des deux tiers de l’excès national : Auvergne-Rhône-Alpes (+ 473 décès), Nouvelle Aquitaine (+ 436 décès), Occitanie (+ 509 décès) et Provence-Alpes-Côte-D’azur (+ 316 décès). Ces régions ont été les plus touchées par les canicules, de manière plus intense dans le Sud-Ouest et de manière répétée et durable dans le Sud-Est.