Carburant : le mouvement de grève reconduit à mardi

10 octobre 2022 à 17h05 par Clara Giannitelli

Carburant Pixabay
Carburant Pixabay
Crédit: Carburant Pixabay

La CGT de Total Énergies a annoncé la reconduction jusqu'à mardi 11 octobre du mouvement de grève dans les raffineries TotalEnergies et dans une quinzaine de stations-service en France.

Le mouvement de grève pour les salaires chez TotalEnergies a été reconduit jusqu'à mardi 11 octobre, et étendu à une quinzaine de stations-service autoroutières du réseau Argedis, filiale de TotalEnergies. Dimanche 9 octobre, total Énergies s'est exprimé, en appelant à la responsabilité pour permettre le bon approvisionnement du pays et proposant d’avancer les négociations annuelles obligatoires au mois d’octobre sous réserve de la fin des blocages. 

"Le mouvement se poursuit malgré le communiqué de la direction. Pour le moment, elle se contente d'avancer la réunion sur les NAO (négociations annuelles obligatoires de 2023, ndlr) mais il n'y a pas de proposition concrète. On nous propose d'accepter un chèque en blanc, ce n'est pas acceptable", a déclaré Alexis Antonioli, secrétaire général du syndicat CGT de la Plate-forme Total Normandie

Plus tôt dans la journée du lundi 10 octobre, la CGT a partagé un communiqué où elle expliquait qu'elle prenait connaissance du communiqué de Total Énergies. Le syndicat avait annoncé se concerter sur l'issue de cette grève.   

 

« J'appelle l’ensemble des entreprises concernées et les salariés à un esprit de responsabilité »

 

Le président de la République, Emmanuel Macron, en déplacement à Château-Gontier (Mayenne), a pour sa part dit souhaiter "qu'une issue puisse être trouvée, une conclusion rapide des négociations" qui seraient "en bonne voie", selon lui. Le chef de l'État a également appelé "l'ensemble des entreprises concernées et les salariés à un esprit de responsabilité", estimant que "le blocage n'est pas une façon de négocier".

La Première ministre, Elisabeth Borne, réunira ce lundi 10 octobre à 21 heures à Matignon, les ministres de l'Intérieur, Gérald Darmanin, de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher et des Transports, Clément Beaune, ainsi que le porte-parole du gouvernement Olivier Véran, pour une réunion pour aborder les difficultés d’approvisionnement en carburant.