Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

3 mars 2022 à 8h42 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le Chef de l'Etat a pris la parole pour faire un point sur la situation en Ukraine. 

  • La France prendra sa part 


Alors que l'ONU annonce ce jeudi matin qu'un million de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début du conflit, le Président a lui été clair. La France "prendra sa part" dans l'accueil de réfugiés.

Plusieurs communes de la Loire notamment Saint-Etienne ont déjà annoncé être prêtes à accueillir des réfugiés.

  • Notre croissance affectée 


C'est l'une des conséquences du conflit en Ukraine. Il va y avoir un impact sur notre économie indique le Président.
Notre croissance, aujourd'hui au plus haut, sera immanquablement affectée. Le renchérissement du prix du pétrole, du gaz et des matières premières aura des conséquences sur notre pouvoir d'achat : le plein d'essence, la facture de chauffage. Le coût de certains produits risque de considérablement s'alourdir.

La Président a annoncé avoir demandé au Premier ministre d'élaborer un plan de résilience économique et sociale pour répondre à toutes ces difficultés.

  • Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie 


"C'est seul et de manière délibérée que le président Poutine a choisi la guerre. Cette guerre n'est pas un conflit entre l'OTAN et la Russie. Il n'y a pas de troupe, ni de base de l'OTAN en Ukraine. La Russie n'est pas agressée, elle est l'agresseur."

  • Un sommet à Versailles le 10 et 11 mars


Le Chef de l'Etat a annoncé la tenue d'un sommet à Versailles les 10 et 11 mars prochain. Sommet avec les chefs d'Etat européens pour évoquer l'Europe de la défense.