Clémence Nayme : "Ce n'est plus notre combat familial mais le combat de la France"

28 mai 2018 à 18h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Venues manifester devant l'Elysée à l'occasion de la visite du Président Angolais, la maman et la sœur de Benoit Nayme ont finalement été reçues. Elles ont également pu s'entretenir quelques minutes au téléphone avec Emmanuel Macron. Une victoire un an et demi après la disparition de cet ingénieur stéphanois.

Deux enquêteurs français bientôt en Angola


Benoit Nayme a été retrouvé mort assassiné dans sa maison en Angola le 30 novembre 2016 alors qu'il travaillait pour une entreprise française du secteur parapétrolier. Depuis, sa famille ne cesse de se battre pour connaître la vérité sur les circonstances du drame. La rédaction d'Activ a pu joindre sa soeur, Clémence, quelques minutes après son entretien avec le président de la République : "je suis rassurée car désormais la France nous soutient. C'était très difficile de ne pas avoir de nouvelles pendant 15 mois... Emmanuel Macron est à nos côtés dans la quête de la vérité. Maintenant on peut se dire "on n'est pas tout seul"". Les deux enquêteurs français qui gèrent le dossier vont se rendre sur place dans les prochaines semaines et la coopération internationale et judiciaire entre les deux pays est maintenue.

"M. Macron nous a assuré du soutien de la France. C'est ce qu'on voulait entendre"




Clémence Nayme se dit rassurée et reboostée :