COVID : Les médecins généralistes peuvent administrer les doses de vaccin dès ce jeudi

25 février 2021 à 9h20 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

30 000 médecins se sont portés volontaires en France. 


Les médecins généralistes peuvent désormais vacciner contre le COVID. Dès ce jeudi, ils peuvent administrer une dose du vaccin Astrazeneca aux personnes âgées de 50 à 64 ans atteintes de comorbidités. Un vaccin qui est moins exigeant en terme de conservation selon Jean-François Janowiak, président de l'Ordre des médecins de la Loire :



Ces vaccins peuvent être fait en cabinet. Celui de Pfizer et BioNTech est plus difficile à conserver, il doit en effet être à -80°C et il y a des conditions de décongélation particulières. Mais le vaccin d'Astrazeneca se conserve au réfrigérateur, donc c'est possible pour nous.




Et dans la Loire, les médecins qui se sont portés volontaires sont prêts indique-t-il :




Les médecins sont prêts mais il faut avoir réuni les conditions préalables. Les directives sont précises : avoir un frigo dédié au vaccin, pouvoir contacter les patients, les vacciner lors de sessions dédiées de préférence. Tous les médecins ne sont donc pas en mesure de vacciner dès ce jeudi. Certains ont aussi été pris de court par les délais imposés.





Le vaccin aussi possible dans les entreprises


Au-delà des vaccinations pratiquées par les médecins généralistes, elle peut aussi avoir lieu en entreprise dès ce jeudi. Elle s'applique là aussi aux personnes atteintes de comorbidités et âgées de 50 à 64 ans. Le vaccin est alors administré par le médecin du travail.