Critérium du Dauphiné : la 4ème étape s’élance de Montbrison  

8 juin 2022 à 9h19 par Nicolas Georgeault

ACTIV RADIO

Le contre-la-montre prend le départ de l’Avenue Charles de Gaulle à Montbrison à 13h05 et arrive à la Bâtie d’Urfé. Le belge Wout Van Aert est leader du classement général. Le Français David Gaudu a remporté l’étape d’hier.  



Le contre-la-montre : un exercice cycliste particulier  


Les coureurs vont parcourir les 31,8 kilomètres seuls. Ils partent d’une rampe de lancement les uns après les autres avec une minute d’écart entre chaque départ. Cet exercice de style est souvent décisif pour le classement général. Le Critérium du Dauphiné est une épreuve en sept étapes et les écarts entre les meilleurs coureurs sont généralement très faibles. L’année dernière, le Français David Gaudu termine par exemple neuvième au classement général. Il a 1min12 de retard sur le vainqueur Richie Porte dont 44 secondes de perdu lors du contre-la-montre entre Firminy et Roche-La-Molière


Ce même David Gaudu occupe actuellement la deuxième place du classement général à six secondes du belge Wout Van Aert. Sur les mêmes bases qu’en 2021, il perdrait environ deux minutes sur le vainqueur du jour.


Un engouement modéré


C’est sur la longue ligne droite de l’avenue Charles du Gaulle que s’élance l’étape. La rampe sera située juste devant le Centre d’incendie et de secours. Lorsque l’on regarde autour de soi, aucun commerce. Il faut se rendre dans le centre-ville pour les trouver. Au passage on voit des vélos en bois dans la ville mais aussi des bicyclettes jaunes sur un rond-point, dont l’une est dans un arbre. Sur ce même rond-point, une grande affiche annonce que la quatrième étape du Critérium du Dauphiné prend le départ de Montbrison.


ACTIV RADIO
ACTIV RADIO


En centre-ville, les commerces ne sont pas nombreux à les afficher mais il est possible d’en voir une collée sur le front de la boutique Un pied sur terre ou au bureau de tabac. « On avait prévu de mettre des vitrines avec des ballons sur le Critérium, des vélos etc. Il y avait la FDJ qui nous proposait des décos mais vu qu’il ne passe pas sur la place, finalement on ne mettra rien du tout » explique la vendeuse Fanny. La plupart des commerçants n’ont rien prévu de particulier : « c’est plutôt excentré par rapport au centre-ville » témoigne Henri Tinet, le gérant du Petit comptoir avant d’ajouter « nous on sera ouvert comme d’habitude » mais « l’affluence sera tout au long du parcours et plutôt du côté de Savigneux»


Notre reportage à Montbrison, un jour avant la course :


Si les « retombées sont toujours très difficilement mesurables », l'une est « très directe ». Ca concerne « les hôtels et les restaurants qui annoncent complet » explique le Maire de Montbrison Christophe Bazile.


Les habitants semblent en tout cas au courant du passage des coureurs : « j’avais vu quelques affiches » « j’ai vu des panneaux » « il y a des panneaux partout dans la ville ». Mais l’engouement semble toutefois mitigé « c’est mon jour de repos le mercredi… J’ai les trois loulous à garder à la maison ça va être compliqué » « on n'est pas du tout intéressés [..] en plus on révise le BAC ça va être compliqué » « moi non mais mes enfants avec la nounou oui ». Ce sont « plusieurs milliers de personnes, entre 2 000 et 5 000 je dirais à vue de nez » qui sont attendues selon Christophe Bazile.


Le maire précise qu'il y aura « beaucoup d’animations à l’espace des Jacquins fait par les cyclos. Ils vont faire déambuler les jeunes, il y a aussi de l’acrobatie avec des clowns, nous avons des animations prévues toute la journée, ça va attirer beaucoup de monde, on le sait.» 


Le maire de la commune, Christophe Bazile nous explique l’organisation que cela représente pour sa commune :