Départementales : ce qu'il faut retenir du second tour dans la Loire

30 mars 2015 à 1h07 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Premier enseignement de ce second tour des élections départementales : la participation. Similaire à celle enregistrée dimanche dernier. Un peu plus d'un électeur ligérien (50,6%) sur deux s'est déplacé aux urnes.

Deuxième enseignement. Le Front National, qui envisageait la victoire dans quatre cantons, ne fera finalement pas son entrée au Conseil Départemental. Il a donc été battu dans les 9 triangulaires et les 9 duels où il était en lice, même si Sophie Robert, secrétaire départementale du FN dans la Loire, se félicite des scores enregistrés par son parti.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/198357545" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Artigues battu à droite, Tissot défait à gauche


Sur les 21 cantons du département, la droite et le centre l'emportent dans 14 et obtiennent donc 28 siège. La gauche gagne 7 cantons, soit 14 élus.

Sans surprise, le Président sortant UMP du Conseil Général a été réélu dans le canton du Pilat. Bernard Bonne devrait être candidat à la présidence du nouveau Conseil Départemental. Election qui se déroulera vraisemblablement, vendredi. Bernard Bonne se réjouit de ne voir aucun frontiste faire son entrée à l'assemblée départementale

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/198357540" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Dans les six cantons de Saint-Etienne, le rapport de force est plus équilibré. On notera la réélection du socialiste Régis Juanico dans le secteur 5 dans un duel qui l'opposait au FN. Pour Régis Juanico, justement, la gauche a payé le fait d’être partie divisée dans de nombreux territoires et il faudra s’en souvenir en vue des régionales.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/198357542" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Dans le secteur 3, coup dur pour la majorité municipale en place. L'actuel premier adjoint de Gaël Perdriau, l'UDI Gilles Artigues, a été battu par le jeune socialiste Pierrick Courbon et sa binôme Arlette Bernard. Gilles Artigues était sous la précédente législature vice-président du Conseil Général.

Dans le Roannais, la gauche l'emporte dans les cantons de Roanne 1 et 2. Mais surprise dans le canton du Coteau. Le chef de file du groupe socialiste au Conseil Général, Jean-Claude Tissot, n'a pas été réélu. C'est l'UMP qui l'emporte dans ce canton.

Retrouvez ici tous les résultats, canton par canton

photo Activ Radio