Elections à la CCI métropolitaine : quels enjeux pour le territoire ligérien ?

17 octobre 2016 à 10h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
La CCI Lyon Métropole – Saint-Etienne – Roanne va connaitre ses toutes premières élections. A partir du 20 octobre et jusqu’au 2 novembre, les dirigeants des 108.000 entreprises du territoire sont appelés à élire leurs représentants à la CCI métropolitaine. Une seule liste d’union réunissant le Medef et la CGPME se présente.

Le président de la CCI métropolitaine sortant Emmanuel Imberton va logiquement se succéder à lui-même. Et même s’il est à Lyon, Emmanuel Imberton promet que le territoire ligérien ne sera pas oublié.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/288563224" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Précisons que André Mounier ne se représente pas à la présidence de la délégation de Saint-Etienne. C’est François Méon qui devrait lui succéder. A Roanne, c’est Guy Delorme qui devrait remplacer Jean-Bernard Duvernois, qui lui aussi, a choisi de ne pas se représenter.

Vinci aura son mot à dire sur l'aéroport de Saint-Etienne


Parmi les enjeux de la prochaine mandature des élus de la CCI métropolitaines, il y a évidemment le devenir de l’aéroport de Saint-Etienne. Ecoutez à ce sujet Emmanuel Imberton

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/288564518" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Emmanuel Imberton entend donc sonder Vinci, le nouvel actionnaire de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Pas de décision dans l’immédiat concernant l’aéroport de Saint-Etienne.

Propos recueillis par Timothée Maymon