Violences urbaines à la Ricamarie : un jeune jugé ce mardi

12 décembre 2023 à 7h55 par Clémence Dubois Texereau

la mairie de la Ricamarie après les émeutes
la mairie de la Ricamarie après les émeutes
Crédit : Préfecture de la Loire

Un début d'incendie a pris dans la mairie de la Ricamarie cet été.

Banniere forum cancer saint-etienne

5 mois après les faits, de nouvelles interpellations dans la Loire en lien avec les émeutes de fin juin et début juillet dans la Loire. Deux mineurs, de 16 et 17 ans, ont été arrêtés soupçonnés d'être en lien avec les dégradations au sein de la mairie de La Ricamarie. 

530 000 euros de dégâts 

Des personnes sont entrées par effraction dans la mairie et ont déclenché un incendie. Des poubelles ont également été incendiées et des jets de mortiers ont visé l'établissement. Les dégâts au sein de la mairie se chiffrent à 530 000 euros. 

Connus des services de police 

Les indices récoltés sur place et l'analyse des vidéos ont permis d'identifier deux individus, déjà connus des services de police. Le jeune homme de 17 ans a d'ailleurs été identifié en raison de sa tenue vestimentaire. Il vit à La Ricamarie. L'autre suspect, de 16 ans, est lui domicilié à Saint-Etienne mais a de la famille du côté de La Ricamarie.

Jugés ce mardi et en février 

En garde à vue, le suspect de 17 ans a reconnu avoir participé aux émeutes mais nie être impliqué dans l'incendie. Il reconnait en revanche être entré par effraction dans la mairie et être impliqué dans les tirs de mortiers. Il aurait également transporté des "boites de pizza enflammées" mais affirme que l'incendie avait été déclenché par d'autres personnes.

Il a été placé sous contrôle judiciaire et est jugé ce mardi. Le parquet précise qu'il avait demandé son placement en détention provisoire au vu de son casier judiciaire. Il a notamment été condamné à de la prison ferme par le passé. 

L'autre suspect, de 16 ans, lui reconnait avoir incendié des poubelles et jeté des projectiles en direction de la mairie mais conteste toute implication dans l'incendie à l'intérieur du bâtiment. 

Il a lui aussi été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction de se rendre à la Ricamarie sauf en présence de ses parents. Il sera jugé le 6 février prochain. 

 


Titres diffusés