Fête de l'Aïd : rappel des règles d'hygiène et de sécurité

12 septembre 2016 à 11h50 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
La fête de l’Aïd démarre ce lundi pour se terminer mercredi. C’est la fête la plus importante de l’année pour la communauté musulmane et comme tous les ans, les autorités rappellent quelques règles d’hygiène et de sécurité autour de l’abattage des bêtes.

Le transport et la livraison de bovins, moutons et chèvres sont interdits en dehors des abattoirs et des lieux d'élevage régulièrement déclarés. Le don ou la vente des animaux de ces espèces à d'autres personnes que des professionnels est interdite. Un arrête préfectoral rappelle que le sacrifice doit obligatoirement être effectué dans un abattoir et par un sacrificateur agréés, et dans le respect de la réglementation en vigueur.

Des abattoirs agrées


Chez nous, deux abattoirs sont agrées pour l'abattage des ovins : SIPAB à Andrézieux Bouthéon et à Charlieu dans le roannais. La mosquée de Montreynaud à Saint-Etienne met en place son propre abattoir temporaire. Pour les bovins, un seul lieu : la société forézienne d'abattage à Feurs. L'an dernier, pour l'Aïd, plus de 3 000 moutons et près de 600 bovins avaient été sacrifiés dans les différents sites agréés du département de la Loire. L'abattage clandestin est puni d'une peine pouvant aller jusqu'à 6 mois de prison et 15 000 euros d'amendes.